LES DIFFERENTES DOULEURS PERINEALES CHEZ LA FEMME

LES DIFFERENTES DOULEURS PERINEALES CHEZ LA FEMME 

La présence de douleurs dans la région périnéale peut avoir plusieurs origines. Pour cette raison, la rééducation de cette partie du corp revêt une certaine complexité et demande un doigté particulier. Le traitement de ces douleurs pelviennes et périnéales, autant chez l’homme que chez la femme, peut être considéré comme une sous-branche particulière de la rééducation périnéale et pelvienne. Une formation adéquate et poussée dans ce domaine est requise afin d’offrir un traitement efficace et de qualité.

La vulvodynie dermatologique

La vulvodynie dermatologique provoque chez la femme qui en souffre des douleurs et des démangeaisons au niveau de la vulve en raison d’une atteinte cutanée. Elle peut être causée par une ITS (infection transmise sexuellement) tel l’herpès génital, des condylomes, etc. Des cellules atypiques précurseurs de cancer peuvent aussi provoquer de telles douleurs. Une maladie cutanée telle le lichen scléreux, lichen plan, lichen simplex provoque aussi une vulvodynie dermatologique. De telles conditions entraînent souvent une rétraction et une perte de souplesse des tissus vulvaires et/ou vaginaux, l’apparition de fissures

La vulvo-vaginite cyclique

La vulvo-vaginite cyclique provoque des démangeaisons. Ces démangeaisons sont le symptôme d’une infection soit microbienne, soit mycosique (champignon), soit parasitaire qui est récurrente de façon cyclique en lien avec les changements hormonaux (menstruations, ménopause). Ces infections récurrentes provoquent de micro-cicatrices et une perte de la souplesse des tissus vaginaux et vulvaires.

La vestibulodynie vulvaire

La vestibulodynie vulvaire, anciennement connue sous le nom de vestibulite vulvaire, est caractérisée par une inflammation du vestibule vulvaire. Elle se présente par un érythème (rougeur) du vestibule ainsi qu’une douleur très localisée au niveau du vestibule (zone située entre le côté droit et le côté gauche de l’ouverture vaginale) lors du toucher ou de la pression. Cette douleur pourrait aussi survenir de façon spontanée. Elle peut être de forme primaire, c’est-à-dire qu’elle survient dès la première relation sexuelle ou l’insertion du premier tampon.

La vulvodynie essentielle

La vulvodynie essentielle présente un portrait clinique différent de la vestibulodynie vulvaire dans le sens où les douleurs sont plus diffuses, d’intensité généralement moins grandes et affectent une zone plus large pouvant inclure la région urétrale, rectale, pelvienne et lombaire. Les symptômes de cette problématique sont plus inconstants

 

L’endométriose

L’endométriose est une autre source de douleur chez la femme. Bien que la rééducation périnéale et pelvienne ne traite pas l’endométriose, il est possible d’améliorer la qualité de vie de celles qui en souffrent en assouplissant les tissus du périnée, du vagin, du bassin et de la paroi abdominale. En effet, le sang libéré dans les différentes cavités du corps lors des menstruations est sujet à créer des adhérences tissulaires ; ces adhérences sont souvent une source de douleur et d’inconfort

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre